Partager l'article

L'école militaire préparatoire technique de Bourges fait sa première rentrée

Texte : SLT Matthieu LAMOULIATTE

Publié le : 12/10/2022.

  • Formation
  • Jeunesse
  • RH Terre

Fin août 2022, 150 lycéens viennent de faire leur rentrée en classe de Première au sein de la nouvelle école militaire préparatoire technique de Bourges. Encadrés par des militaires, les élèves reçoivent un enseignement par des professeurs de l’Éducation nationale, une formation technique en milieu professionnel ainsi qu’une instruction militaire de neuf semaines par an. Le colonel François Maréchal, chef de corps de l’école, fait le point sur cette première rentrée.

Comment les 150 lycéens et leurs familles ont-ils vécu cette rentrée scolaire ?

Nous avons été surpris par le nombre d’accompagnants, presque 500 personnes. Certains élèves sont venus avec leurs parents, mais aussi leurs frères et soeurs. Un véritable moment de partage et d’échange avec l’encadrement de l’école.

Ce qui a été très agréable, c’est de constater la fierté des familles à confier leurs enfants à l’institution militaire pour leur dispenser une formation académique de haut niveau et une éducation militaire. L’objectif de cette journée était de rassurer l’entourage des lycéens, de leur présenter les ambitions et les missions de l’école, mais également le projet pédagogique et les valeurs que nous portons.

Quelle méthode pédagogique utilisent vos cadres face à cette jeune population ?

Nos plus jeunes élèves n’ont que 16 ans et pour la plupart c’est la première fois qu’ils quittent leur famille. Ils découvrent, pour certains l’internat et pour l’ensemble, le monde militaire. La marche peut paraître haute, mais notre style de commandement est basé sur l’exemplarité des cadres, la progressivité dans l’exigence et la bienveillance.  

C’est avec cette méthode que nous avons des élèves enthousiastes et sereins. De plus, le parcours de tradition de l’école qui se construit petit à petit va permettre à nos jeunes élèves de s’imprégner de l’héritage de leurs grands anciens qui comme eux ont intégré une école militaire préparatoire technique (Montreuil-sur-mer en 1920, Tulle en 1924, Le Mans en 1946). L’école souhaite ainsi forger sa propre identité tout en maintenant la filiation avec un passé prestigieux.

Quels sont vos prochains objectifs ?

Le premier objectif est d’accompagner nos nouveaux élèves dans leurs parcours afin de les amener à la réussite de leur scolarité ; pour le futur de l’école, nous avons l’objectif d’atteindre des promotions de 250 élèves à l’horizon 2028. Pour cela, nous nous coordonnons avec les différents acteurs du soutien, les régiments qui vont accueillir nos jeunes pour les périodes de formation en milieu professionnel, mais aussi sur les processus concernant l’infrastructure.  

Rappelons que l’école a bénéficié de financements importants pour construire ou rénover l’ensemble des logements, les plateaux techniques et le bâtiment de commandement. Ces investissements vont se poursuivre dans les prochaines années afin d’accueillir, d’instruire et d’accompagner nos jeunes dans une école à la hauteur des enjeux.

À lire aussi

Ce lien privilégié et officiel, permet à la Nation d’exprimer sa reconnaissance aux militaires engagés.

Tim vous explique

Le service national, instauré en 1798, a connu une succession d’évolutions jusqu'à sa suspension en 1996.

Histoire