Partager l'article

« Contribuer à forger les forces morales »

Texte : GBR Jean-Pierre DUPLANY

Publié le : 16/11/2022.

  • Mémoire
  • Histoire
  • Patrimoine

La singularité militaire repose, entre autre, sur une identité forte, bâtie sur des valeurs séculaires véhiculées par la mémoire et le patrimoine hérités des anciens.

En 1885, le général Boulanger, alors ministre de la Guerre, commande les premiers historiques régimentaires et fait créer les salles d’honneur, dont le décor d’origine se compose surtout de tableaux illustrant les actions glorieuses de chaque régiment, oeuvres d’artistes contemporains. Il met ainsi en place un processus mémoriel et identitaire qui contribue à l’édification de la force morale des combattants, mise à mal par la défaite de 1870.  

Aujourd’hui, le fait de cultiver la mémoire des faits d’armes de nos prédécesseurs, mais aussi de pouvoir recueillir le témoignage de ceux qui ont vécu les engagements récents, permet à tout soldat de s’inspirer de modèles qui l’aident à construire sa personnalité de combattant, mais aussi, pour le chef, de trouver dans ces ressources inépuisables de la grandeur du sacrifice et du dépassement de soi, des caractères exemplaires aptes à guider son exercice du commandement.

Le dossier central de ce numéro explore ainsi la notion d’ancien combattant et permet de mesurer les changements et l’évolution de ce concept, d’hier à aujourd’hui. Un autre vecteur de la construction de l’identité militaire et de la notion d’exemplarité est le patrimoine, dont les témoignages peints, sculptés ou encore photographiés, contribuent à forger et à cultiver les forces morales des hommes et des femmes composant l’armée de Terre.

Des travaux récents de mise en valeur des oeuvres, notamment du patrimoine sculpté dont la base de données en ligne, appelée à s’enrichir sans cesse, permet à ceux qui le souhaitent de découvrir et de comprendre la signification des monuments, des statues, des bustes et du patrimoine au sens large qui ornent nos emprises.

Cette appropriation de notre patrimoine contribue d’une part à renforcer le lien armée-nation, en rendant accessible la connaissance de ces témoignages artistiques au plus grand nombre grâce à l’apport innovant du numérique, et offre, d’autre part, l’opportunité de trouver, en regardant ces oeuvres, de nouveaux modèles qui pourront renforcer, davantage encore, notre force morale et notre pugnacité.  

La mémoire et le patrimoine sont indispensables au renforcement de notre cohésion autour d’un passé commun fait de sacrifices. Cela participe à notre identité militaire et donc à notre capacité à résister et à vaincre sur le terrain des combats présents et à venir.

À lire aussi

Fabien Galthié a passé une semaine avec le XV de France en immersion chez les légionnaires.

L'armée de Terre vue par...

Aujourd’hui civil, Julien a été projeté trois fois en Afghanistan. Une expérience marquante.

Témoignages

Au régiment du service militaire adapté de Guyane, l'adjudant Mikaël dépeint une mission pleine de sens.

Portraits